L’usage de la tapisserie

Lorsque l’on se penche sur l’usage de la tapisserie au fil du temps, on remarque que cette dernière a été mise à profit dans différents aspects de notre quotidien. Après avoir eu des fonctions isolantes non-négligeables, elle a été mise à profit pour les décorations puis, enfin, dans le but de raconter une histoire.

#1 – Usage de la tapisserie : l’isolation thermique

Aux débuts de la tapisserie, au courant de l’Antiquité, la tapisserie était mise à profit pour ses capacités thermiques. En effet, ces différentes propriétés permettaient à quiconque en possédait de se protéger plus efficacement contre le froid ou l’humidité. Malgré des procédés de conception qui ont évolué, la tapisserie possède toujours des caractéristiques isolantes.

Au courant de l’histoire, elle fut mise à profit afin de pallier aux problèmes de courants d’air dans les églises ou bien pour revêtir les murs dans le but de conserver la chaleur d’une pièce. Après avoir gagné en popularité, elle fut installée sur les murs d’un grand nombre de châteaux et de palais à travers l’Europe. De nos jours, une tapisserie traditionnelle peut toujours être utilisée à des fins d’isolation mais on trouve maintenant d’autres matériaux et revêtements techniques isolants pour remplir cette fonction.

#2 – Usage de la tapisserie : décoration

Si l’on met de côté les propriétés isolantes de la tapisserie, on retrouve également une fonction décorative certaine. Au Moyen-Âge, la tapisserie était utilisée afin d’embellir les murs des églises pour célébrer de grandes occasions. Au fil du temps, cette fonction resta la même et beaucoup de personnes firent confiance à la tapisserie pour décorer leur demeure. La possibilité en matière de motifs la rend particulièrement intéressante, notamment lorsqu’il s’agit de s’adapter à tous les goûts ou bien de proposer une décoration des plus harmonieuses. De nos jours, il est toujours possible de s’équiper d’une tapisserie afin de décorer un intérieur, tout en profitant de capacités isolantes de ce dispositif. Le papier peint actuel est en quelque sorte le descendant de la tapisserie traditionnelle.

#3 – Usage de la tapisserie : récit d’histoire

Avec le développement de certaines techniques, la tapisserie a pu être utilisée comme un véritable support pour l’art. Certaines de ces œuvres sont d’ailleurs devenues mondialement célèbres. Dans les musées de la tapisserie, on retrouve différentes pièces qui relatent des scènes d’histoire. Parmi les œuvres s’inscrivant dans cette dynamique et étant connues dans le monde entier, on retrouve l’Offrande du cœur qui se trouve au Musée du Louvre, les Vendanges au Musée de Cluny ou bien la Tenture de la Dame à la Licorne qui se trouve dans le même musée. Bien entendu, il ne s’agit là que de quelques exemples parmi tant d’autres puisque le nombre de tapisseries ayant pour vocation de raconter une histoire est colossal. Aujourd’hui, une véritable tapisserie, un papier peint panoramique ou une fresque murale pourra encore remplir la fonction de raconter une histoire.

 

Même si la tapisserie a connu une certaine évolution au fil des siècles, ces trois usages traditionnels sont toujours d’actualité. Concrètement, tout le monde peut bénéficier de ces fonctionnalités par le biais d’une tapisserie. J’isole, je décore, je raconte une histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *